Les neuf critères de définition du paganisme germanique

Bien souvent, le lecteur se pose la question à savoir quels sont les critères de définition du paganisme germanique. Autrement dit, qu’est-ce qui nous distingue de la Wicca ou des autres mouvement reconstructionnistes par exemple ? Trop souvent, le lecteur trouve une réponse inadéquate ou incomplète, sur un forum de discussion désuet où les auteurs ne citent pas leurs sources… Lewis Stead, le rédacteur du journal mensuel Ásatrú Today, a écrit un article suite au FreeSpirit Festival de 1994, une organisation de réseautage sans but lucratif pour néo-païens de toutes origines, près de Darlington dans l’état du Maryland. La rédaction de cet article en anglais a permis d’identifier les neuf dénominateurs communs suivants :

  1. L’étude de l’histoire et des langues germaniques
  2. Les nobles vertus tirées des sagas islandais
  3. L’utilisation des symboles germaniques
  4. Les neuf mondes d’Yggdrasil
  5. L’étude et l’utilisation des runes
  6. Une relation privée avec les divinités Æsir et Vanir
  7. La croyance en un panthéon germanique majeur
  8. La croyance en un panthéon germanique mineur
  9. Le culte ancestral
Publicités