ÉTYMOLOGIE DU MOT « ALE »

Le mot « ale » provient du vieil-anglais « ealu » signifiant « bière », du proto-germanique « aluth » (voir en vieux-saxon   « alo » et en vieux-norrois « öl »), peut-être d’une racine proto-indo-européenne signifiant « amer » (comparer avec le latin « alumen » et « alum »), ou du proto-indo-européen « alut » signifiant « ale », dont la base « alu », réfère à la magie, à la sorcellerie, à la possession et à l’intoxication.

Le mot a été emprunté du proto-germanique jusqu’au lithuanien « alus » et jusqu’au vieux-slavonique « olu ». Le mot « ale » et le mot « bière » ont été des synonymes jusqu’à l’utilisation du houblon en Angleterre au début du 15e siècle.

Aujourd’hui, le mot « bière » est un terme générique utilisé dans le commerce pour désigner toutes sortes de boissons à base de malt. Le mot « ale » est spécifiquement utilisé pour les variétés de bières pâles, dont le malt n’a pas été grillé ou brûlé.

Il existe en anglais moderne, le substantif « bridal » (à ne pas confondre avec l’épithète « bridal » qui est relatif à l’épouse) signifiant « noces », du vieil-anglais « brydealo » du même sens, de « bryd ealu », littéralement « bride’s ale, dont le premier élément est aujourd’hui confondu avec le suffixe « al ».

Source : le dictionnaire étymologique en ligne de Douglas Harper.