Le paganisme germanique et les sectes

Est-ce que le paganisme germanique est une secte ?

UN FAIT SUR LES SECTES

Le dirigeant, que l’on nommera gourou, vise à séduire l’individu par les promesses d’une fraternité humaine et de l’atteinte d’une conscience spirituelle supérieure.

UN FAIT SUR LE PAGANISME GERMANIQUE

Le paganisme germanique ne promet rien à personne et n’existe pas dans le but de divulguer un savoir spirituel. Le paganisme germanique est une véritable religion. Conséquemment, elle existe seulement dans le but de vénérer les divinités germaniques, pour s’attirer leurs bonnes grâces, en vue d’obtenir la paix et la prospérité.

UN FAIT SUR LES SECTES

L’autorité d’une secte réside en une personne ou en une organisation au pouvoir absolu.

UN FAIT SUR LE PAGANISME GERMANIQUE

Dans le paganisme germanique, il existe des chefs spirituels locaux et nationaux. Ceux-ci jouissent davantage de fonctions honorifiques et agissent plus souvent comme des porte-paroles. C’est le cas de Hilmar Örn Hilmarsson de l’Ásatrúarfélagið. Mais ne jouons pas à l’autruche, il y a des manipulateurs partout dans le monde : chez les chrétiens, chez les communistes, chez les hindous, chez les républicains, chez les banquiers, chez les médecins, chez les païens germaniques, etc.

UN FAIT SUR LES SECTES

La fréquentation d’une secte amène l’individu à s’isoler de ses amis, de ses voisins, de sa famille; les liens naturels se distendent puis se coupent.

Dans une secte, l’adepte est volontairement déstabilisé. Il est coupé de ses repères et devient psychologiquement fragile. Il perd son esprit critique et devient perméable à l’enseignement dispensé.

UN FAIT SUR LE PAGANISME GERMANIQUE

Dans le paganisme germanique, aucun enseignement n’est obligatoirement dispensé. C’est une religion communautaire qui valorise les liens communautaires et familiaux. La rupture avec l’environnement d’origine est un non-sens.

UN FAIT SUR LES SECTES

Dans une secte, les exigences financières sont convenables au début. Elles ne cessent de croître jusqu’à l’inacceptable.

UN FAIT SUR LE PAGANISME GERMANIQUE

Au Canada, certaines organisations liées au paganisme germanique sont devenues des organismes de bienfaisance et sont exemptées d’impôt. Cependant, chaque organisme de bienfaisance doit subir un contrôle constant en ce qui concerne ses activités, ses livres comptables, ses dépenses et ses reçus aux fins d’impôt. De plus, ils doivent limiter l’utilisation de leurs ressources. Aussi, si une tierce personne dirige l’organisme de bienfaisance, il doit être en mesure de démontrer qu’il conserve la direction et le contrôle de l’utilisation de ses ressources. En conclusion, les abus financiers sont difficiles, voire quasi impossibles. Pour plus de détails, le lecteur est invité à consulter le site Web de l’Agence du revenu du Canada.

UN FAIT SUR LES SECTES

Dans une secte, les contraintes sont énormes. Elles sont souvent liées à la pression psychologique du groupe. Il est autant difficile de sortir d’une secte qu’il est facile d’y entrer.

UN FAIT SUR LE PAGANISME GERMANIQUE

Bien des groupes liés au paganisme germanique accueillent les pratiquants et ceux-ci peuvent entrer et sortir comme ils le désirent. D’autres groupes offrent des cartes de membre qui permettent notamment à leurs bénéficiaires de siéger à leur conseil d’administration et de recevoir un bulletin de nouvelles mensuel, sans aucun autre privilège ou obligation. C’est le cas de l’organisme The Troth. D’autres groupes demandent à leurs membres de prêter un serment d’allégeance que l’on peut résilier sous certaines conditions, en payant une pénalité plutôt symbolique que monétaire.

Le lecteur peut maintenant répondre plus aisément à cette question posée en début de chapitre.

Publicités